Alain Dumas- Cabaret

HUMOUR ET CHANSONS

Cette année marque les 50 ans de l’Expo 67. Pour revivre cette période charnière de notre histoire (fin ’60 début ’70) où les québécois « rêvaient ensemble », nous vous proposons  un spectacle digne des bons vieux cabarets. On y retrouve un piano et un Alain Dumas comme vous ne l’avez jamais vu. Juillet 1967; on rêvait; les autos voleront, nous voyagerons dans l’espace, des robots seront à notre service, et nous vivrons l’amour libre disait-on! Au moment où les cheveux s’allongent et que les robes raccourcissent les Québécois ont soif de liberté. 50 ans plus tard, Alain Dumas, tout en racontant des faits, nous replonge dans cette période charnière de notre histoire, en chanson (Robert Charlebois, Michèle Richard, Serge Fiori, Beau Dommage, etc.) et en humour (Les Cyniques, Yvon Deschamps, Claude Blanchard, etc.) « Comme dans un bon vieux Cabaret, il va vers l’aspect variétés et  touche à tout. On se promène de 1967 à 1976. C’est tellement fort ce que l’Expo 67 a laissé en héritage sur le plan de la création. L’importance majeure qu’on accordait à « l’avenir » était telle que la définition même de l’enfant changeait radicalement: « ce n’était plus les enfants qui devaient se plier au monde, mais le monde qui devait “s’ouvrir” aux enfants. Il avait 6 ans lors de sa visite en ’67 il est  donc, de « ces enfants de l’avenir » qui ont bénéficié de ce bouillonnement créatif, et du début d’un temps nouveau.

Les rendez-vous de Cabaret ’67 sont ponctués de chansons, d’anecdotes, d’émotion et d’humour autour du piano d’Anick Robitaille

Demande de devis technique